Halloween : une tradition celte

27,Oct,2017

Halloween est généralement une fête associée à la dégustation de sucreries, déguisements macabres et autres films d’horreur (plus ou moins réussis). En revanche, nombreux sont à penser que cette tradition, réapparue en France à la fin des années 90, n’est qu’une fête purement exportée des Etats-Unis. Cela est faux (enfin sauf pour la citrouille, mais nous verrons pourquoi dans ce blog) ! En effet, Halloween est une tradition celte. Qui dit celte, dit Irlande, Ecosse mais également aussi des régions telle que la Galice en Espagne et bien sûr la Bretagne ! Vous découvrirez comment les origines de cette fête cachent un lien culturel et une influence sur les régions du nord-ouest de l’Europe.

Même si le mot Halloween vient de la contraction en anglais de « All Hallows’ evening », soit traduit littéralement par « la veillée de la Toussaint », il semblerait que cette tradition remonte à la Samain, ou Samhain en gaélique irlandais (prononcez So-ouine). Cette fête religieuse était autrefois célébrée par le peuple Celte. Cet événement marquait la fin de la saison des récoltes et le début de la période sombre : l’hiver. Remplacé par le mot Halloween au 19ème siècle, Samain était principalement observée en Ecosse, en Irlande et à l’Île de Man. Il n’est donc pas étonnant de voir cette tradition apparaître sous des formes plus ou moins similaires dans les régions à forte influence celte, notamment au Pays de Galles (Calan Galeaf) et dans les Cornouailles (Kalan Gwav), région du sud-ouest de l’Angleterre, ou encore en Bretagne (Kalan Goañv).

En plus de marquer le début de l’hiver, la Samain était également considérée selon le calendrier comme le premier mois de l’année, soit le nouvel an celte. C’est pourquoi Halloween est fortement célébré dans ces régions. C’est le cas de l’Irlande et de son célèbre Carnaval d’Halloween sur les rives du Foyle, dans la ville de Derry. Considéré comme le plus grand événement lié à Halloween dans toute l’Europe, il rassemble chaque année plus de 30 000 fêtards déguisés pour suivre le cortège composé de groupes de musique et autres artistes de rue et admirer le célèbre feu d’artifices au-dessus du fleuve Foyle. Le thème de cette année, « Under The Samhain Moon » (sous la lune de la Samain), montre le lien fort entre la tradition celte et Halloween.

Au-delà des déguisements, la citrouille reste le symbole marquant d’Halloween. Toutefois, il faut savoir que cette cucurbitacée est la seule réelle influence des américains sur la version moderne d’Halloween. En effet, un autre légume était autrefois utilisé : le navet !  Cette tradition est liée à la légende de Jack O’ Lantern (Jack à la lanterne), un maréchal-ferrant irlandais à l’hygiène de vie douteuse qui, au court de sa vie, aurait joué un mauvais tour au diable. Le jour de sa mort, Jack se verra refusé l’accès au paradis mais aussi à l’enfer, ce qui le condamna à errer et réapparaître chaque jour de sa mort (à Halloween) avec un morceau de charbon ardent placer dans un navet faisant office de lanterne.

Que vous ayez ou non des origines celtes, pensez à enfiler votre costume et faire le plein de friandises. En attendant le 31 octobre, nous vous souhaitons Deiz an Anaon laouen, Oíche Shamhna Shona Daoibh, Oidhche Shamhna Mhath : joyeux Halloween !