Traduction : top 3 des préjugés

05,Mai,2016

Nous entendons cela constamment : la mondialisation brise les frontières et nous rapproche toujours un peu plus les uns des autres. Cette analyse propulse fermement la traduction sur la liste des incontournables pour la plupart des structures travaillant à l’international, mais que connaissons nous réellement de la traduction ? Dans cet article, nous allons nous intéresser au top 3 des préjugés à propos de la traduction dans le but de distinguer la réalité de la fiction.

myth

La traduction consiste à remplacer les mots sources par des mots cibles

Pour beaucoup, la traduction est souvent vue comme un procédé rudimentaire au cours duquel la langue source est simplement remplacée par la langue cible, mais la réalité est tout autre. Les différences grammaticales, les répercussions relatives aux mots et les nuances que représente une langue sont des aspects bien souvent délaissés. Une blague allemande, un compliment français, un euphémisme italien… Il n’y a vraiment rien de tel que la langue maternelle pour faire en sorte que toutes les subtilités soient correctement retranscrites. Recourir à des linguistes travaillant exclusivement vers leur langue d’origine promet un résultat à la fois précis et adapté. Au-delà du remplacement de la langue source par la langue cible, un traducteur a surtout le savoir-faire et l’expérience nécessaires pour s’assurer que chaque subtilité de la langue source soit pertinemment retranscrite dans la langue cible.

Être bilingue ou polyglotte est suffisant pour devenir traducteur

Parler couramment une autre langue vous met dans une position certainement favorable pour répondre à des questions telles que « Comment dit-on…en anglais ? » ou « Quel est l’équivalent de ce mot en portugais ? ». En revanche, cela ne suffira pas à faire de vous un traducteur professionnel. A titre comparatif, la plupart d’entre nous savent cuisiner, et pourtant cela ne fait pas de nous de grands chefs. Il en va de même pour la traduction et l’interprétation ! Ce sont des métiers qui requièrent de longues études, ainsi qu’une solide expérience, pour être considéré comme un professionnel. Chez The Translation People, tous nos traducteurs sont des linguistes professionnels diplômés et accrédités. Ils sont recrutés conformément à la norme européenne de qualité NF EN-15038:2006 (norme européenne spécifique aux services de traduction). En d’autres termes, le traducteur travaillant sur votre projet, en plus de parler la langue requise, la maîtrisera parfaitement, sera qualifié, expérimenté et hautement spécialisé dans votre domaine. Notre responsable du recrutement évalue notre panel de fournisseurs de manière continue afin de s’assurer que nous disposons de linguistes dans une multitude de combinaisons de langues et de domaines. Si vous avez des exigences spécifiques ou que vous opérez dans un marché de niche, nous serions ravis de vous aider.

La traduction automatique va effacer la demande pour des traductions humaines

 Dans un contexte d’amélioration des systèmes informatiques, il est indéniable que la qualité des traductions automatiques s’améliore. Il est certain que les outils de traductions automatiques peuvent vous donner un résultat rapide et compréhensible, et dans certains cas, cela peut même être la solution adaptée à vos besoins. Cependant, la traduction automatique a, en réalité, un effet positif sur la demande en traduction humaine : en 2015, le secteur de la traduction est celui qui connaît l’essor le plus rapide aux États-Unis[1]. Les résultats obtenus grâce à des outils de traduction automatique mettent en relief ce que ceux-ci ne peuvent, et ne pourront probablement jamais, traduire. Ces derniers ne prennent pas en considération des facteurs tels que la conscience humaine, le contexte, le style, la cohérence, les mœurs et la sensibilité culturelle. Certes, ils peuvent produire d’énormes quantités de données en un rien de temps, mais ils ne peuvent, par exemple, pas comprendre les références culturelles et humoristiques. Comme beaucoup de linguistes l’ont observé, les ordinateurs sont des outils qui peuvent amplifier la production humaine, mais qui ne peuvent en aucun cas la remplacer.

Qu’avons-nous oublié ? Si vous avez d’autres questions au sujet de la traduction et tout ce qui l’entoure, n’hésitez pas à nous le faire savoir et à prendre contact avec nous.

[1] Tolan, C. (2015, June 9) Why translation is the fastest-growing career in the country [en ligne]. Disponible surhttp://fusion.net/story/147489/why-translation-is-the-fastest-growing-career-in-the-country/