En cette période difficile, nous souhaitons rassurer tous nos clients : nous continuerons à vous soutenir dans tous vos projets multilingues et restons opérationnels comme nous le ferions habituellement, grâce à la mise en place d’une politique de télétravail intégrale et efficace.

CHEP

Comment la traduction efficace d’un site Internet permet d’en augmenter ses visites et réduire ses taux de rebond.

The Translation People a récemment travaillé avec CHEP pour la traduction de son site Internet vers 27 langues. Ici, nous dressons le bilan de ce projet avec les points de vue de CHEP et The Translation People, avec les défis auxquels nous avons dû faire face et les différentes solutions pour les surmonter.

Cette étude de cas montre comment une approche constructive et créative de The Translation People a contribué à la réussite de ce projet, avec à la clé une augmentation des visites sur le site Internet de CHEP et une meilleure efficacité.

Traduction du site Internet
27 langues
70 000 mots par langue
Conception d'un connecteur Drupal
Guides de style et glossaires

Ertan Benzes, Demand Generation et Marketing Digital, EMEA, CHEP

Quel était l’objectif de ce nouveau site Internet ?

Quand nous avons commencé à penser au site Internet, l’objectif était d’avoir une solution globale évolutive qui pouvait être facilement mise à jour par les acteurs concernés.L’objectif global était de produire du contenu pour 28 sites européens, dont 27 bilingues et 2 en trois langues.

Comment avez-vous découvert The Translation People ?

The Translation People travaillait déjà avec certains de mes collègues d’autres départements quand le projet de traduction du site CHEP.com a vu le jour. Dès le début, nous avons eu une approche globale du projet et il était important pour nous de nous associer avec une société qui était également capable de travailler de cette manière. Après avoir effectué des recherches sur l’industrie de la traduction, The Translation People a été présélectionnée comme l’une des sociétés avec lesquelles nous aimerions travailler. Pour nous, il était important qu’elle fasse preuve de compétence technique et sa capacité à se connecter à notre système de gestion de contenu (CMS – Drupal) a été décisif. La grande qualité de leurs textes de transcréation a également été un facteur important.

Quels ont été les principaux défis auxquels vous avez dû faire face ?

En tant qu’entreprise, l’un des principaux défis que nous avions était d’assurer le lancement rapide du site dans toutes les régions, y compris toutes les pages localisées et traduites. Nous avons tenu informés The Translation People sur nos plans de déploiement par le biais de conférences téléphoniques quotidiennes et nous avons travaillé avec eux sur le plan de lancement pour les différents pays. Toutes les traductions ont été livrées dans les délais prévus, ce qui signifie que nos lancements ont progressé comme prévu. Le respect des dates de lancements par pays était un point primordial et l’équipe de The Translation People s’est assurée que tout se déroule comme prévu, même avec nos changements de dernière minute sur les textes source qui devaient être traduits.

Le projet a-t-il été un succès ?

L’objectif principal de nos pages multilingue était et est toujours d’augmenter le trafic et la qualité de nos contenus afin de véhiculer le modèle commercial de CHEP : le partage et la réutilisation de plateformes de transport. Nous avons déjà observé une augmentation considérable du nombre de visites et de revisites sur notre site ainsi qu’un faible taux de rebond. Pour une entreprise comme la nôtre, il est impératif que le contenu soit non seulement bien traduit mais aussi adapté au ton et à la langue des marchés locaux spécifiques. Il ne faut pas sous-estimer l’importance de ce point lorsqu’il s’agit de traduire son site Internet.

Qu’avez-vous pensé de votre collaboration avec The Translation People ?

L’avantage principal de notre collaboration avec The Translation People a été l’excellente mise en œuvre et gestion de nos projets, sans faille et dans les délais convenus, par Jasmin Schneider. Sans son expertise, nous n’aurions pas pu respecter nos délais.Notre site Internet est conçu pour être très dynamique en termes de création de nouveaux contenus et nous sommes toujours à la recherche de nouvelles technologies pour améliorer l’expérience des utilisateurs. Nous devons pour cela nous assurer que tous les fournisseurs dans cet environnement font de même et s’alignent sur nos stratégies. Je n’ai aucun doute sur la capacité de The Translation People à faire de même. Dans l’ensemble, The Translation People était très professionnel et très centré sur la satisfaction client. Même dans les cas où certains pays ont insisté pour avoir leur propre traducteur, The Translation People a été en mesure de les intégrer au processus. Une approche parfaite.

Quels conseils donneriez-vous à quelqu’un qui souhaite faire traduire un site similaire au vôtre ?

J’ai été impressionné par la qualité des transcréations (traductions créatives)…et je sais que nos équipes de marketing à travers le monde l’ont été également. Je recommanderais cette option pour un projet multilingue de cette nature.Cela peut coûter plus cher au premier abord, mais l’économie en temps au niveau de l’étape de révision des traductions est inestimable.

 

Alan White, Business Development Director, The Translation People :

Quelle a été votre première collaboration avec CHEP ?

CHEP était déjà un de nos clients réguliers lorsqu’en 2015 nous avons été invités à participer à un appel d’offres mondial pour leurs besoins en traduction. Après une dernière présentation en Espagne, nous avons remporté le contrat. Une partie du projet consistait à traduire leur site Internet en 27 langues. La traduction de sites Internet fait partie de nos services réguliers, cependant étant donné la taille du site, la nature spécifique de leur CMS et le nombre de langues impliquées, nous avions besoin d’un processus défini précis pour mener à bien ce projet.

Qu’est-ce qui a aidé votre proposition à se démarquer ?

Nous savions qu’il était très important pour CHEP que nous leur offrions une solution flexible à intégrer à leur CMS, nous avons donc développé un connecteur personnalisé pour transférer le contenu à traduire directement au système de gestion de traduction. En raison des volumes en jeu, avoir une solution automatique pour l’exportation/importation était clé afin de respecter les dates de lancement. Cela a nécessité une certaine coopération avec les concepteurs du site de CHEP en raison de la nature de leur CMS. Il est très important avec ce genre de projet de tenir tout le monde informé, nous avons donc aussi pris le temps de discuter des détails de la façon dont il fonctionnerait des deux côtés pour que tout soit clairement défini.

Quelles mesures avez-vous prises pour réduire les coûts et maximiser la qualité des traductions ?

Le volume de texte à traduire était de plus de 70 000 mots pour plusieurs des sites, mais nous avions déjà des mémoires de traduction assez importantes pour CHEP dans la plupart des langues. Cela s’est avéré très utile, car cela nous a permis d’utiliser des traductions préexistantes lorsque cela était possible, ce qui nous a permis de réduire les coûts. De plus, afin d’assurer l’uniformité de la terminologie et du style sur chaque site et d’informer nos traducteurs des préférences de CHEP en termes du ton et du niveau de langue à adopter, nous avons élaboré des guides de style et un glossaire pour chaque pays, en collaboration avec les équipes marketing locales de CHEP.

Quels étaient pour vous les défis à relever pour ce projet ?

Dès le début, nous savions que les délais étaient serrés et qu’il fallait les respecter, il était donc clair qu’une excellente communication serait cruciale pour faire de ce projet un succès. Pour ce faire, nous avons organisé des appels quotidiens (Daily Scrum) avec les équipes informatique/marketing de CHEP aux États-Unis et en Europe pour identifier tout problème à résoudre ou pour débloquer le contenu. CHEP a identifié ses langues prioritaires afin que nous puissions les lancer par groupes de 2/3 à la fois, en fonction de leurs délais. D’un point de vue technique, il y a eu des mises à jour régulières de code dans l’architecture du site pendant le processus de traduction, ce qui signifie que nous avons régulièrement reconfiguré le connecteur en cours de projet.

Comment les traductions ont-elles été reçues dans chaque pays ?

Toutes nos traductions finales ont été vérifiées par le personnel de CHEP dans chaque pays afin de s’assurer qu’elles étaient parfaitement conformes à la langue du marché local. Je suis ravi de dire que les réactions ont été extrêmement positives et certains pays ont dit que les traductions étaient les meilleures qu’ils avaient reçues ! Je pense vraiment que le travail effectué avant la traduction, à savoir de créer un guide de style et des glossaires, était crucial et il a permis d’impliquer les équipes de marketing à chaque étape du processus. Lorsque les marchés locaux ont apporté des modifications aux traductions, nous avons mis à jour les mémoires de traduction.

Quelles conclusions pouvez-vous tirer de la réalisation de ce projet ?

Il n’y a pas deux projets de traduction de sites Internet qui se ressemblent, il y a donc toujours des choses à apprendre quand on traduit un projet de cette envergure et importance. La leçon principale que je retiendrais est qu’il est crucial de parler aux équipes marketing locales afin de savoir le ton qu’ils veulent adopter sur les différents sites, qui peut varier d’un pays à l’autre. Cela nous a permis de modifier légèrement la langue de ces territoires pour tenir compte des préférences régionales. De cette manière, nous avons pu fournir des traductions dont ils étaient très satisfaits et nous les avons aidés à atteindre leurs objectifs de croissance finaux.

Besoin d’aide avec une traduction ?
Contactez-nous

Que vous ayez un projet spécifique à mettre en place, une demande de devis ou tout simplement des questions à nous poser, n’hésitez pas à nous contacter.

Contactez-nous