¡Oh, queridos amigos! Les dangers de l’utilisation de Google Traduction

01,Jan,2014

Un journal réputé aux Etats-Unis voulait impressionner ses lecteurs hispanophones en publiant des articles en espagnol sur son site web. Malheureusement, les résultats n’ont pas été très concluants, la faute à Google Translate.

La population à Hartford (Connecticut) possède un pourcentage élevé de locuteurs espagnols. « The Hartford Courant » a donc décidé de publier son site web en espagnol. Pour ce faire, le journal s’est appuyé sur la machine de traduction Google Translate.

En raison de la capacité limitée du programme à comprendre le contexte et les règles grammaticales, de nombreux articles étaient incompréhensibles pour les hispanophones.

Pour remédier à cela, le journal a décidé de choisir une option qui leur éviterait de payer pour une traduction professionnelle : pour améliorer les traductions, ils vont maintenant compter sur l’aide des citoyens bilingues. Ce projet de récolte de données permet à chaque lecteur de traduire les textes ou améliorer les traductions existantes. Le principal inconvénient de cette approche est que « The Hartford Courant » n’a aucun contrôle sur son propre contenu, et doit compter sur ses lecteurs pour fournir des traductions précises.

Les traductions sont-elles vérifiées à nouveau pour la précision ? Comment peut-on être sûr que le lecteur ait traduit correctement le texte d’origine ?

La seule façon de garantir un message précis et fidèle au texte d’origine consiste à utiliser les services d’une agence de traduction professionnelle!

Source : Fox news.