Mémoire de traduction

28,Oct,2016

Qu’est-ce que la technologie de mémoire de traduction ?

Comment parvenir à un équilibre entre : rapidité, qualité et coût ? Il s’agit d’un dilemme auquel chaque entreprise doit faire face. Dans le secteur de la traduction, l’utilisation de logiciels de mémoire de traduction (MT) est largement répandue parmi les prestataires de services linguistiques car ils permettent d’améliorer ces trois domaines essentiels. Alors pourquoi tant de mystère autour de cette technologie ? Nous allons examiner ce qu’est une MT (et n’est pas), et de quelle manière elle peut être utile pour vos traductions.

Les MT sont utiles tout au long du processus de traduction, de la création du devis jusqu’à la finalisation du projet. Une MT est tout simplement une base de données bilingue qui enregistre les traductions d’un linguiste par segments tandis que celui-ci travaille sur un projet de traduction. Ces segments peuvent comprendre des expressions, des phrases ou même des paragraphes entiers qui sont enregistrés parallèlement au texte source dans un tableau bilingue. Ses algorithmes élaborés font la différence entre les correspondances de contexte, les correspondances exactes, et les segments similaires appelés correspondances partielles. À l’instar des smartphones et de leurs saisies intuitives, une mémoire de traduction agit en tant que guide contextuel et aide à la productivité en affichant les traductions effectuées précédemment. Voici ce qu’un traducteur voit lorsqu’il travaille avec ce genre de logiciel :

tm-fr

 

Qu’est-ce que la mémoire de traduction vous propose et comment pouvez-vous en tirer parti ?

D’un point de vue des coûts, les MT sont très avantageuses car les contenus déjà traduits et répétés sont généralement facturés à un taux moins élevé que les nouveaux contenus. Grâce à la mémoire de traduction, les entreprises qui font traduire une grande quantité de documents verront leurs coûts réduits de manière significative. En effet, plus le volume à traduire est important et plus nombreuses seront les traductions enregistrées dans la MT, résultant en une plus forte probabilité que la MT trouve des correspondances entre les traductions faites et le nouveau texte à traduire.  

Elle permet également de fournir plus de contexte pour les traducteurs qui peuvent utiliser les informations fournies par la MT afin de les guider dans leurs choix linguistiques. Un autre avantage qui passe souvent inaperçu est une meilleure cohérence entre les traductions : les MT permettent de lier les projets et de minimiser les différences stylistiques si plusieurs linguistes travaillent sur des textes similaires. Cela permet de garantir une traduction uniforme de meilleure qualité.

Une mémoire de traduction permet non seulement de réduire les coûts mais aussi de fournir du contexte et de catalyser le processus de traduction. Cependant une mémoire de traduction ne doit pas être confondue avec un logiciel de traduction automatique. Que nos clients se rassurent : bien que les MT les plus performantes puissent inclure cette fonction, elles sont avant tout au service du travail humain qui reste central et essentiel afin de traduire tout nouveau texte, de valider les traductions effectuées précédemment ou de les adapter si besoin.

Par ailleurs, une mémoire de traduction ne rend pas vos données accessibles dans le domaine public, l’utilisation des MT ne pose donc aucun problème de confidentialité. Enfin, une MT n’est pas une base de données figée. Beaucoup de clients craignent que les MT ne soient utilisées que pour enregistrer des données, ce qui voudrait dire que les traductions ne seraient pas actualisées ou corrigées. N’importe quel prestataire de services linguistiques digne de ce nom vous expliquera que les MT évoluent constamment en fonction des préférences des clients. Elles peuvent être actualisées en prenant en compte leurs commentaires et changements. Certains systèmes sont même accessibles par les clients et peuvent être modifiés et actualisés en temps réel.

Dans le cas des MT, la devise n’est plus « le client est roi » mais « la personnalisation est clé ». Parlez-en avec votre chef de projet. Faites-lui part des changements effectués pour que la mémoire de traduction soit actualisée. Si vous avez des bureaux locaux utilisant les langues cibles, mettez-les en contact avec votre agence de traduction pour qu’ils puissent lui faire des suggestions sur la terminologie à utiliser, leurs préférences linguistiques et afin de discuter de la possibilité d’avoir accès à cette MT. Les MT peuvent augmenter la productivité et la qualité tout en réduisant les coûts. Travailler conjointement avec votre prestataire de services linguistiques vous permettra d’assurer qu’une MT est conçue spécialement pour vous.

Si vous avez déjà travaillé avec des mémoires de traductions, nous serions ravis de recevoir vos commentaires. Si vous souhaitez en savoir plus, n’hésitez pas à nous contacter et nous en discuterons plus en détails avec vous.